A quoi sert réellement le rein ?

la fonction homéostasie du rein

Pour tout un chacun, le rein est un organe qui participe au processus d’hydratation du corps et qui permet d’évacuer les déchets. Chacun s’attache principalement à regarder la couleur de ses urines et à « comptabiliser » le nombre de fois où il se rend aux toilettes, ce qui est d’ailleurs un très bon réflexe.

Les fonctions du rein

Rappelons d’abord que le rein est un émonctoire (voir article : « la naturopathie, c’est quoi ?« .

En réalité, son rôle principal est de participer à l’homéostasie. L’homéostasie est le processus physiologique contribuant à maintenir en équilibre les constantes du milieu intérieur dont, en autres, le rythme cardiaque, la respiration, la miction, la sudation ou la digestion. Pour participer à cette fonction homéostatique, le rein produit deux hormones : la rénine et l’EPO. L’EPO (ErythroPOïétine), ça doit vous dire quelque chose ? C’est ce qui permet au cycliste d’aller plus vite en assurant une meilleure oxygénation de leurs organismes !

Ces hormones vont-elles même « piloter » la production d’autres hormones ou répondre aux messages transmis par d’autres hormones pour :

  • Soit augmenter le volume sanguin et la pression artérielle (hormone anti-diurétique)
  • Soit augmenter la concentration en sodium dans le sang (aldostérone)
  • Soit favoriser l’élimination du sodium (ANP)
  • Soit augmenter le volume des urines (ANP)
  • Soit augmenter la fabrication des globules rouges dans la moelle osseuse (EPO)
  • Soit contrôler les taux de calcium et de phosphore pour piloter leur réabsorption ou leur élimination (parathorme)

Par ailleurs, le rein a également un rôle dans l’activation de la vitamine D.

Types de toxines qu’il est capable de drainer

Pour comprendre quels types de toxines le rein est capable de drainer, il faut, en premier lieu, regarder la composition de l’urine.

Elle est composée d’eau bien sûr, mais aussi d’acide urique, d’urée, de protéines dégradées, de créatinine, de sels minéraux, de phosphates et d’acides (citrique, oxalique). Ajoutons à cela les résidus médicamenteux (non réabsorbés), les différents perturbateurs endocriniens, les additifs alimentaires, et certainement plein de « très bonnes choses » ! En cas de diabète, l’excès de sucre sera également évacué par les urines. Enfin, en cas d’acidose, on retrouvera des radicaux ammoniaqués dans les urines.

déchets évacués par le rein

Cela nous indique que ces déchets sont le résultat :

  • Soit des excès alimentaires
  • Soit d’une mauvaise assimilation par le système digestif
  • Soit d’un déséquilibre de la fonction rénale
  • Soit d’un déséquilibre de la fonction hormonale

Conclusion

Ce que l’on retrouve dans les urines, ce sont – en synthèse – des substances non assimilées ou non assimilables sous formes cristalloïdales.

C’est pourquoi, assurer une hydratation régulière de votre organisme est tellement important. Voir l’article : « Pourquoi faut-il boire beaucoup ?« 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
error: Contenu protégé !!