Histoire contemporaine du jeûne

Définition du jeûne

Selon le dictionnaire Larousse, le jeûne est une « privation partielle ou complète de nourriture pendant un certain temps répondant à des motivations qui peuvent être religieuses ou non ».

Selon le naturiste Herbert M. Shelton [1], le jeûne est « l’abstention volontaire et totale de tout aliment excepté l’eau ».

Le naturiste Herbert M. Shelton

« Le Jeûne est vieux comme le monde ! ». On attribue cette phrase au Dr Otto Buchinger [2] qui est très connu parmi les jeûneurs. En effet, on retrouve le rôle du jeûne à la source de plusieurs religions.

Les prophètes sont de sacrés jeûneurs [3] ! Voici quelques-uns d’entre eux et quelle fut leur relation au jeûne :

  • Daniel, un des grands prophètes de l’ancien Testament et de la Bible hébraïque a jeûné à plusieurs occasions
  • Elie, le prophète du Dieu d’Israël, a jeûné pendant 40 jours dans le désert
  • Jésus a jeûné 40 jours dans le désert, à deux occasions
  • Mahomet a lui aussi jeuné 40 jours avant que le Coran ne lui soit révélé
  • Moïse a jeûné pendant 40 jours sur le mont Sinaï où il attendit la parole de Dieu
  • Siddharta Gautama, le Bouddha, s’est lui aussi livré à un « jeûne à mort » avant de le rompre.

Le jeûne et le monde médical : du côté des Américains

L’histoire de Henry Tanner, physicien américain

En 1880, Henry Tanner [4] relève le défi lancé par le docteur William Alexander Hammond, président de l’American Neurological Association. Hammond offre 1000 dollars à celui qui fera un jeûne de 30 jours. Tanner, qui avait déjà réalisé un jeûne de 42 jours sans avoir pu le prouver, relève le défi. Pour éviter toute triche, Hammond s’assure que l’endroit où se déroulera le jeûne sera complètement sous contrôle. Le jeûne aura lieu dans une salle de spectacle, au Clarendon Hall, à New-York, où 60 médecins vont se relayer pour surveiller Tanner. 40 jours plus tard, après que chacun de ses gestes fut surveillé, Tanner termine son jeûne. Il pesait 71 kilos et en a perdu 16.

Annonce du jeûne de Henry Tanner
Annonce dans un journal pour une conférence sur le jeûne animée par Henry Tanner

L’histoire de Edward H. Dewey

Dewey [5] fut médecin et chirurgien dans l’armée au début du XIXe siècle. En 1877, son fils est atteint de diphtérie. Après avoir consulté deux confrères, Dewey décide de ne pas médiquer son fils dont il pense qu’il ne pourra supporter le traitement. En opposition aux croyances de l’époque, il décide de ne plus alimenter son fils, mais de rester à ses côtés pour l’aider à passer ce cap… Ou à mourir ! Contre toute attente, au bout de quelques jours, son fils guéri et commence à reprendre des forces. C’est ainsi que Dewey devint le pionnier de la cure de jeûne et l’avocat de la suppression du petit-déjeuner.

Dr Edward H. Dewey

Le jeûne et le monde médical : du côté des Russes

Parlons maintenant de Youri Nicolaev [5] dont la famille fut proche de celle de l’écrivain Léon Tolstoï. Youri est psychiatre. C’est à la suite d’un accident qu’il subit en sciant du bois qu’il fit le point sur sa vie et décida d’intégrer le jeûne dans sa pratique médicale. Bien sûr, ce choix fut le résultat d’une mûre réflexion. Son père avait traduit plusieurs ouvrages sur le jeûne et avait échangé de nombreux courriers avec leurs auteurs, américains pour la plupart. Youri Nicolaev rencontre d’abord des difficultés pour faire adhérer à ses travaux et pour obtenir les autorisations de traiter des sujets malades. Après des débuts difficiles, il sera en mesure de prouver que certains des sujets suivis, auront partiellement ou complètement recouvrés la santé après une période de jeûne encadrée en clinique.

Drapeau de l'ancienne URSS

Vous trouverez l’histoire complète du jeûne et d’autres exemples de réussite dans l’excellent livre de Thierry Lestrade [6] : « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? ». Arte Editions.

De nos jours, en Allemagne

Le docteur Otto Buchinger créa sa première clinique en 1935 et s’installa près du lac de Constance, à Uberlingen, en 1953. Ce n’est pas la première clinique du genre créée en Allemagne, mais c’est désormais la plus connue. C’est là qu’un grand nombre de ressortissants allemands et de toutes nationalités viennent s’y faire soigner avec comme « socle » de remède, le jeûne. C’est également Otto Buchinger qui a donné son nom au, non moins célèbre, « jeûne Buchinger ».

Otto Buchinger, promoteur du jeûne en Allemagne

Tarifs des stages de jeûne, randonnée et harmonisation énergétique

[Notes et Sources] [1] Herbert M. Shelton était un éducateur de santé américain né en toute fin du XIX et qui vécut jusqu’en 1985. Il était végétarien et préconisait les régimes à nourritures basiques.

[2] Otto Buchinger (1878-1966) est un médecin allemand qui est connu pour avoir popularisé le jeûne thérapeutique en Europe de l’Ouest. Il est le créateur des cliniques Buchinger qui proposent des jeûnes thérapeutiques en Allemagne.

[3] http://connaitrechrist.net/Site/CB/Prophetique/QuandVousJeunez.htm

[4] http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t726-un-peu-d-histoire-jeune-de-40-jours-surveille-par-60-medecins

[5] https://en.wikipedia.org/wiki/Edward_H._Dewey

[6] Le jeûne, une nouvelle thérapie – Thierry de Lestrade – Arte Editions

error: Contenu protégé !!
x Shield Logo
Ce site est protégé par
The Shield →