Les biocircuits d’Eeman

Photographie de L. E. Eeman, 1915, pour ton certificat de pilote de la Royal Air Force

Je viens de passer trois jours en formation naturo. J’ai découvert une méthode de relaxation que je ne connaissais pas. Il fallait absolument que je partage cette expérience avec vous !

Historique

C’est l’histoire d’un pilote d’avion anglais dont la vie fut transformée par la guerre de 1914-1918. Leon Ernest Eeman, né Leo Eugenius Albertus Maria Emman à Gent, Belgique, le 18 mai 1889, servit le Royal Flying Corps en Egypte, au Darfur, à Salonique et en France.

Touché par la dysenterie et la malaria, il devint inapte au service naviguant opérationnel. Il fut alors reclassé, toujours en tant que pilote, dans une poste non-opérationnel au service de la défense de la ville de Londres. Par un nouveau coup du sort, il écrasa son avion une nuit où le célèbre brouillard londonien, le « fog », avait fait disparaitre toute visibilité. Physiquement diminué et émotionnellement très atteint par tous ses déboires, il fut hospitalisé le 22 mars 1918. Pendant son séjour à l’hôpital, il fit même trois tentatives de suicide.

Le 4 août 1919, il fut déclaré 100 % inapte, de façon définitive à tout service actif. Une pension de réforme lui fut alors attribuée. Deux ans plus tard, la commission de réforme décida de lui supprimer la pension pour invalidité.

Que se passa-t-il donc pendant ces deux années, entre 1919 et 1921, pour que la commission de réforme revienne sur sa décision d’inaptitude définitive ?

En fait, Leon E. Eeman, retrouva les pleines capacités physiques, nerveuses et mentales qui l’avaient conduit à être réformé.

Voici comment Leon Ernest Eeman recouvra entièrement sa bonne santé.

C’est pendant son séjour à l’hôpital qu’il eut une prise de conscience. Un jour, deux neurologistes de l’hôpital vinrent le visiter. Sir Maurice Craig se positionna à gauche et Sir Percy Smith à droite. Chacun prit l’avant-bras d’Eeman. Sir Maurice s’exprima : “tension très haute !” Chacun changea ensuite de côté et constata que la tension s’étaient modifiée : « basse des deux côtés ». Sir Maurice était convaincu que la première prise de tension indiquait une tension haute et que quelques secondes après la tension était, sans nul doute, devenu basse ».
C’est cet événement qui permit à Eeman de débuter ses réflexions et ses observations sur la différence de polarité du corps humain.

La méthode appelée « Biocircuits d’Eeman »

Elle consiste à favoriser la circulation des énergies dans le corps. Il s’agit en réalité d’un « circuit de relaxation qui agit sur la circulation énergétique et induit un état de relaxation particulier ayant des effets sur les rythmes biologiques et les niveaux de conscience ». Pour le dire simplement, elle facilite la circulation de sa propre énergie. On pourrait l’appeler « technique de relaxation énergétique ». Le plus souvent, on trouve cette méthode sous le nom de « Circuit Energétique Naturel » (CEN).

L’intérêt de la méthode réside aussi dans le fait qu’on peut la mettre en œuvre tout seul, qu’elle ne nécessite pas d’électricité, ni aucun ajout de substances supplémentaires ou de médicaments.

Décryptage :
On sait que les électrons circulent du pôle négatif (-) vers le pôle positif (+). Le corps humain est lui aussi polarisé. Grossièrement, le côté droit du corps est positif et le côté gauche négatif. Cette méthode va donc permettre de créer un circuit « interne » reliant différents pôles de son propre corps.

polarité du corps humain
Polarité du corps humain montrant les pôles positifs et négatifs

Les techniques :
Technique 1 : Eeman a développé un appareil simple constitué de plaques de cuivre permettant de mettre en place son propre circuit.

appareil-de-leon-ernest-eeman
Principe de l’appareil conçu par Leon E. Eeman

Technique 2 : elle consiste à pratiquer cette relaxation de façon autonome sans aucun appareil. C’est celle que nous allons aborder maintenant.

Comment pratiquer :

1. Allongez-vous tranquillement dans un endroit calme. L’exercice peut se faire dans son lit avant de dormir.
2. Croisez les jambes en posant le pied droit sur le pied gauche afin d’établir un contact par la peau.
3. Poser la main droite sur le ventre, paume contre le nombril et la main gauche sur le dos de la main droite. Cela va permettre de « fermer » le circuit énergétique.
4. Dans cette position, passez chaque partie de votre corps en revue afin de localiser les tensions et les relâcher. Commencez par les pieds et remontez par les jambes, le bassin, le ventre, le thorax, le cou, la tête, les bras.
5. Lorsque le corps est bien détendu, il suffit simplement de laisser les sensations vous envahir.
Faites cela pendant 30 à 35 minutes. Parfois, vous allez vous endormir directement.

Astuce : lorsque je pose la main droite sur mon nombre et la main gauche sur le dos de la main droite, je fais également toucher les pouces de chaque main. Et là, ça déménage ! Je sens l’énergie qui circule à fond. N’hésitez pas à tester et à faire vos commentaires !

 

Les bienfaits

  • réduit le stress
  • diminue l’activité cérébrale
  • facilite la pratique de la méditation ou de la relaxation
  • réduit les effets du décalage horaire (jet-lag)
  • augmente la vitalité
  • développe le sentiment de bien-être
  • harmonise les énergies.

Conclusion

Difficile de faire plus simple !

Frédéric LESAULNIER 29 Articles
Frédéric est naturopathe, iridologue et relaxologue. Passionné par la nutrition et la santé, il partage avec vous ses connaissances et son expérience pour vous permettre de garder la forme... et les formes !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
error: Contenu protégé !!
x Shield Logo
Ce site est protégé par
The Shield →