Jala Neti, le rituel du lavage du nez

L'origine – possible ! - de Jala Neti

L’origine de cette technique de nettoyage prendrait sa source auprès des yogis et des rishis – des sages – de l’Inde antique. Vivant près des cours d’eau ou de sources, ils auraient commencer par aspirer dans les narines de l’eau pure tenue dans le creux de la main. 

C’est plus récemment, au siècle dernier, que l’on a vue apparaître une description de la technique dans l’ouvrage « J’appends le Yoga » (« J’apprends le Yoga – André Van Lysebeth – édition de 1968).

Quel matériel faut-il pour réaliser Jala Neti ?

Pour réaliser Jala Neti, vous avez besoin d’un récipient appelé lota. On dit que les lota ressemblent à des théières. A défaut du récipient ad hoc, certains arrivent à utiliser une théière, sans faire rentrer l’embout dans le nez !!!

lota-forme-ideale

Voici la photo de mon lota personnel. Ce lota a été fabriqué sur mesure par mon centre de formation de naturopathie (CNR André Lafon). Je crois qu’il est en porcelaine. Malheureusement, la série était limitée et ce modèle quasiment idéal ne semble plus disponible à la vente.

lota-jala-neti

Vous avez également besoin de sel. Une bonne fleur de sel ou un sel de Guérande, sans additif, sera parfait.

1 demi cuillerée à café rase de sel est suffisante pour un lota de 0,5 l. Bien mélanger avec une cuillère en bois ou en plastique. Personnellement, comme je pratique Jala Neti au dessus de ma baignoire, je prends la poignée (nettoyée au préalable!) de ma brosse à dents pour remuer le mélange.

Attention : selon moi, il y a un point particulier sur lequel il faut être très vigilant. Il s’agit de la quantité de sel à utiliser. Le risque c’est de saler insuffisamment. Dans ce cas, votre muqueuse nasale va vous « faire » un choc osmotique et vous allez pleurer votre mère ! Grosse douleur en perspective, yeux qui pleurent et qui piquent, voire un mal de tête carabiné, mais heureusement temporaire (c’est du vécu !). Donc, je considère qu’il faut mieux plus saler que pas assez !

Vous avez aussi besoin d’eau ! Eau chaude, eau froide, tiède ou à température ambiante ? Pour démarrer, on conseille une eau à 33, 34°.

Certains yogis utilisent de l’eau aussi chaude que l’adepte peut le supporter.

L’eau très chaude va aider à purifier les muqueuses et à fluidifier les mucosités. Mais comme tous le monde n’est pas yogi , méfiance ! Vous pourriez bien vous brûler sérieusement !

L’eau froide sera plutôt indiquée comme stimulant et tonifiant du système immunitaire. En effet, l’eau circule dans les cornets du nez et la finesse de ces muqueuses est telle qu’une stimulation thermique peut avoir avoir un impact important sur le système nerveux et sa réponse immunitaire. Pourquoi pas. En ce qui me concerne, après un essai, je n’ai pas trouvé cela très agréable.

L’eau tiède est un gage de sécurité pour les débutants. Personnellement, je verse de l’eau  presque chaude du robinet dans le lota puis je vérifie avec mon doigt que la température est acceptable pour moi.

cornets nasals
anatomie des cornets

La technique de Jala neti

Elle consiste à introduire l’embout du lota dans une narine puis à incliner la tête pour laisser l’eau entrer dans le nez. L’eau trouvera la sortie toute seule (!) et s’écoulera par l’autre narine. 

Une fois que la moitié du contenu du lota s’est écoulé, changer de narine.

Important : la bouche doit rester ouverte. Vous pouvez respirer normalement. 

Le séchage des narines

  • Garder la bouche fermée
  • Mettre la tête en avant pour laisser l'eau résiduelle s'écouler
  • Inspirer profondément par le nez puis souffler franchement, toujours par le nez
  • Inclinez la tête à droite puis à gauche, en haut puis en bas, en répétant systématiquement les inspirations et les « soufflements  nasaux»
  • Faites cela au moins 5 fois pour chaque position
  • Mouchez-vous le nez, c'est terminé !
jala neti position tête haute
jala neti position tête basse

Entretien du lota

  • Rinçage simple à l'eau claire après chaque utilisation
  • Lavage à l'eau vinaigrée, 1 à 2 fois par mois
  • Passage au lave-vaisselle possible pour les lotas les moins fragiles

Récapitulatif de la méthode Jala Neti

  • Mettre 1 cuillère à café rase de sel (ou fleur de sel) dans le lota
  • Ajouter de l'eau tiède
  • Mélanger avec une cuillère en bois ou en plastique
  • Bien prendre en main le lota
  • Se mettre en position au dessus du lavabo, de la douche, de la baignoire ou dans le jardin !
  • Faire passer la moitié du contenu dans une narine
  • Changer de narine et faire passer le reste du contenu
  • Bien sécher les narines par ventilation forcée
  • Moucher le nez

Avec quelle fréquence devez-vous réaliser Jala Neti ?

Comme c’est gratuit vous pouvez le faire autant que vous voulez !

En pratique, Jala Neti se fait en préventif et en curatif.

Dans ses recherches sur le sujet, Mélanie (ma fille !) a trouvé que faire Jala Neti pendant 21 jours permettait de renouveler entièrement son microbiote nasal. Intéressant. (voir son témoignage plus bas).

Pour le curatif, on comprend vite l’intérêt de la démarche. Entre respirer et pas respirer, le choix est simple  !

Personnellement je l’utilise une à deux fois par semaine en préventif. En cas de rhume, je fais Jala Neti au moins deux fois par jour.

Daredevil aussi fait Jala Neti

On vois ici Charlie Thomas Cox, l’acteur de la série Daredevil, pratiquer Jala Neti après une grosse baston !

jala neti fait par Daredevil

Les bienfaits de Jala Neti

Tout d’abord, c’est une technique préventive. En effet, un nettoyage régulier des fosses nasales évitera l’installation d’un terrain propice aux rhinites, sinusites et autres problèmes liés à l’encombrement des voies ORL.

D’autre part, la stimulation des cornets du nez permet d’améliorer la réponse immunitaire des voies ORL mais probablement aussi de l’ensemble de votre organisme. 

Enfin, et de façon pratique, Jala Neti est une technique parfaite quand on a le nez bouché. C’est donc une excellente façon d’éviter la sur-infection pendant un rhume.

Juste pour l’anecdote, voici deux extraits de messages (Whatsapp et Facebook) échangés avec Mélanie, ma fille, lorsqu’elle a fait  Jala Neti pour la première fois.

message de mel yogi
  • amélioration de la sensibilité du nerf olfactif
  • améliore la respiration à l'endormissement en limitant - peut-être ! - les ronflements !
  • le désengorgement des cavités nasales éviteraient la survenue de certains types de migraines
  • Jala Neti serait bénéfique pour les personnes atteintes d'acouphènes
  • Jala Neti permettrait d'éviter les infections de l'oreille moyenne
  • aide au nettoyage des canaux lacrimaux
témoignage mel yogi
x Logo: Shield
Ce Site Est Protégé Par
Shield