Ho’oponopono : mythe ou réalité ?

illustration de la technique ho'oponopono

Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime.

Définition

Il n’est pas toujours aisé de définir une philosophie sans craindre de la dénaturer. Pour expliquer les choses simplement, la démarche de Ho’oponopono permet « d’orienter » son esprit de façon positive en se débarrassant de tout ce qui peut le parasiter. J’espère que les puristes du Ho’oponopono  me pardonneront, mais personnellement j’aime à décrire le Ho’oponopono  comme une technique de nettoyage des pensées inopportunes.

Historique

Au sein des cultures traditionnelles, l’équilibre social est réalisé grâce à la présence d’un sorcier, d’un chaman ou d’un chef de tribu qui porte la responsabilité de gérer les différends lorsqu’ils apparaissent. Cette pratique est simple, lorsqu’un problème divise le groupe, le groupe se réunit, discute et le chef de tribu, le sorcier ou le chaman indique la marche à suivre pour maintenir l’équilibre social.

L’histoire du Ho’oponopono est liée à la tradition ancestrale hawaïenne. C’est une chamane et guérisseuse hawaïenne, Morrnah Simeona, qui a formalisé le Ho’oponopono et qui l’a ensuite enseigné.

On trouve plusieurs traductions pour transcrire cette expression de la langue Hawaïenne :

  • « Rendre droit, harmoniser, corriger ce qui est erroné, remettre en ordre (1)
  • « rendre droit, rectifier, corriger » (2)

J’ai trouvé sur internet (3) une traduction différente qui me convient bien. Selon la psychologue Betty Phillips, Ho’oponopono signifie : Faire (Ho’o) Bien (Pono) Bien (Pono). La répétition du Bien (Pono) est très intéressante et peut signifier plusieurs choses :

  • On peut faire mieux que « Bien »
  • On peut faire « Bien », puis « Bien » : à l’infini !
  • Le « Bien » n’est pas suffisant, puisqu’on peut refaire le « Bien » une autre fois !

Lorsque l’on passe le terme « pono » au traducteur de langue sur google (hawaïen vers français), cela donne : nécessité. Intéressant, non !

L’expérience du Dr Ihaleakala Hew Len

L’histoire du Dr Len est connue chez ceux qui pratiquent déjà le Ho’oponopono. Le Dr Len arrive un jour dans un pénitencier d’Hawaï. Il vient d’être nommé responsable de la partie psychiatrique de l’établissement. Psychologue clinicien de formation, le Dr Len est habitué aux environnements difficiles. Cependant, cet établissement est tellement dangereux qu’il décide de ne pas rencontrer les malades. Etrange décision pour un praticien de santé ! Le Dr Len demanda à ce qu’on lui apporte les dossiers et s’enferma pour les étudier. Au bout de trois mois, l’ambiance dans l’établissement s’était améliorée et il semblait que les malades allaient mieux.

Ho'oponopono Dr Ihleakala Hew Len

Qu’avait donc fait le Dr Len ? Le Dr Len expliqua qu’il avait nettoyé les mémoires des détenus simplement en répétant, pour chacun d’entre eux : « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime ». La technique fut tellement efficace qu’elle entraîna, au bout de quatre années, la fermeture de l’aide psychiatrique du pénitencier, faute de patients !

Comprendre le Ho’oponopono ?

Connaissez-vous l’existence de votre « Enfant Intérieur ». Votre « Enfant Intérieur » est confortablement installé dans votre subconscient. C’est lui qui accueille vos émotions et qui garde vos mémoires. Votre « Enfant intérieur » a cependant besoin d’amour et de respect. Il a aussi besoin de se libérer de toutes ces émotions et ces mémoires qu’il assume parfois comme un fardeau. Malheureusement, il n’est pas capable d’initier le processus de nettoyage. Deux autres parties de votre personnalité ont un rôle à jouer : l’intellect et le Moi Supérieur. Ce sont eux qui sont capables de décider de lancer le nettoyage.

Faire Ho’oponopono permet de procéder au nettoyage. Pas au grand nettoyage de printemps, mais au nettoyage quotidien, celui que l’on fait pour tenir sa maison propre.

Quand faire Ho’oponopono ?

Vous allez faire Ho’oponopono à chaque fois que vous faites face à un sentiment négatif ou lorsque quelqu’un vous a fait mal ou vous a blessé. Ho’oponopono est idéal pour les petits pardons du quotidien. Pour tout ce qui vous met en colère, pour toutes les situations qui provoquent une émotion négative. Ho’oponopono c’est comme un Mantra. Il suffit de le répéter – en conscience – pour qu’il agisse et permette la réconciliation et le pardon.

Il y a de multiples façons d’interpréter les paroles : Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime. Il y a également la possibilité de dire : « Désolé, Pardon, Je t’aime, Merci », en inversant le « Je t’aime » et le « Merci ».

Comment faire Ho’oponopono ?

Répéter simplement : Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime en ayant conscience de l’émotion qui vous a touché ou des causes qui ont provoqué votre mal-être.

  • Désolé signifie que vous reconnaissez que quelque chose (une mauvaise pensée par exemple), a pénétré votre esprit. Vous demandez le pardon intérieur de lui avoir apporté cela.
  • Pardon : vous demandez à votre « Enfant Intérieur » de vous pardonnez à vous-même.
  • Merci : pour exprimer votre gratitude pour ce nettoyage qui vous aide à vous sentir mieux.
  • Je t’aime : permet à votre « énergie négative » de s’évacuer.

Personnellement, j’ai accroché le papier suivant dans mon bureau :

Ho'oponopono - Naturosympathie

  • Pardon : Pardon aux autres, je me pardonne
  • Désolé : Je suis désolé d’être le créateur de cette mémoire
  • Merci : A la vie de m’avoir montré cette mémoire erronée
  • Je t’aime : La vie, je m’aime : moi et mon enfant intérieur

Je demande à ce que la mémoire erronée qui est à l’origine de cette situation désagréable soit effacée.

Lorsque vous en avez l’habitude, vous pouvez simplement répéter : « Pardon, Désolé, Merci, Je t’aime », ou même : « Merci, Je t’aime ».

[Sources]

(1) Le grand livre de Ho’oponopono – Sagesse hawaïenne de guérison – Dr Luc Bodin, Nathalie Bodin, Jean Graciet – Jouvence Editions

(2) Ho’oponopono – l’E-Book © 2007 Crescent Ltda. publié par Al McAllister

(3) http://www.bettyphillipspsychology.com/id169.html

Commentaires

error: Contenu protégé !!