3 raisons de méditer selon Matthieu Ricard

méditer matthieu ricard

Nous nous sommes récemment procuré le livre de Matthieu Ricard, sans doute le moine bouddhiste le plus célèbre de France après le Dalaï-Lama. Dans L’Art de la Méditation, il propose un petit guide pratique pour tous ceux qui ne savent pas comment se lancer dans cette pratique.

Mais d’abord, une question essentielle : pourquoi méditer ?

Méditer pour changer ses habitudes de vie

La première raison qu’évoque Matthieu Ricard dans le livre est le changement. Nos vies vont à 100 à l’heure et nous prenons rarement le temps de réfléchir à ce que nous voulons vraiment, à ce qui est important pour nous. Tout en étant constamment envahit d’idées négatives : frustration, jalousie, colère.

Nous pensons souvent que ces émotions négatives sont « naturelles ». Mais ce que nous dit l’auteur, c’est que le naturel n’est pas forcément le souhaitable. La maladie par exemple est naturelle, mais nous essayons de la combattre par tous les moyens.

Pour lui, il est donc possible d’opérer une transformation mentale pour cultiver des sentiments positifs : amour, ouverture, bienveillance. Et la méditation permet justement d’entraîner l’esprit à ne plus se laisser submerger par le négatif mais à retrouver en toute situation un sentiment de sérénité.

Méditer pour aller à la rencontre des autres

Portrait_de_Matthieu_RicardDeuxième raison de se mettre à la méditation : pouvoir aider les autres.

Etre heureux au milieu de l’infinité des êtres qui souffrent serait absurde

Si le but de la méditation est de rechercher le bonheur, Matthieu Ricard nous rappelle que si l’on entreprend cette démarche uniquement pour soi-même, il s’agira simplement d’égoïsme qui engendrera de la frustration.  

En revanche, la méditation permet également de s’ouvrir aux autres, d’agit avec eux de façon juste et éclairé et ainsi de leur transmettre un peu du bien-être acquis pendant ce travail.

Méditer pour prendre soin de sa santé

Enfin, la méditation est bonne pour la santé. Et il n’y a pas que Matthieu Ricard qui s’en est aperçu puisque plusieurs études viennent appuyer cette constatation.

Méditer régulièrement diminue considérablement le stress, l’anxiété et même les risques de dépression. De la même façon, cela affute l’attente et développe les capacités de concentration. Voilà pour le mental mais le corps aussi en bénéficie puisque des recherches ont montré que cette pratique renforce le système immunitaire et diminue le risque de maladie cardiaque.

 

Si la méditation semble être un remède idéal à bien des maux, l’auteur rappelle quand même que pour obtenir ces bénéfices, il faut être un pratiquant assidu, sur une longue période. Entraîner son esprit à se débarrasser de ce qu’il appelle des « poisons mentaux » prend du temps. Ce qu’il préconise ? Une demi-heure au moins de méditation par jour pour ressentir de vrais effets au bout de quelques mois.

Commentaires

error: Contenu protégé !!