Ulcère digestif et Helicobacter Pylori

ulcère estomac

L’ulcère digestif prend naissance dans la partie intermédiaire du système digestif. Il peut toucher :

  • la partie basse de l’oesophage
  • l’estomac
  • le duodénum (début de l’intestin grêle).

Processus d’ulcération de la muqueuse de l’estomac

Lorsque vous mangez, votre estomac produit de l’acide gastrique. Le pH de cet acide est compris en 1,5 pendant la nuit et 5 pendant la digestion. Le rôle de cet acide est de briser la structure des aliments pour les préparer à leur absorption dans l’intestin grêle.
Afin de protéger votre estomac de cet acide corrosif, le corps produit un mucus qui va en tapisser la paroi. Ce mucus est secrété par des cellules dont le rôle est spécifique à cette tâche.

Lorsque la couche de mucus se dégrade, l’acide gastrique va rentrer directement en contact avec la paroi de l’estomac ou du duodénum. Une inflammation sérieuse de cette paroi va se développer pouvant aller jusqu’à la complète performation. C’est ce que l’on appelle un ulcère.

Pourquoi la muqueuse de l’estomac se détruit-elle petit à petit ?

C’est une bactérie qui est à l’origine de la plupart des ulcères de l’estomac ou du duodénum. Son nom : Hélicobacter Pylori, également appelée H. Pilory. Les scientifiques expliquent que cette bactérie a été véhiculée par l’alimentation ou au contact d’une personne infectée.

Hélicobacter Pylori va s’installer dans le mucus de l’estomac ou du duodénum. Une fois installée, H.pylori va dégrader le mucus et mettre la paroi de l’estomac ou du duodénum à nu. L’acide gastrique va ajouter son action corrosive à celle de H.pylori et créer une ulcération.

Facteurs affaiblissant ou aggravant

Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). L’aspirine et l’Ibuprofène sont des AINS. Les AINS réduisent la capacité de l’estomac et du duodénum à créer du mucus, et donc à se protéger.

anti-inflammatoires

Traitements allopathiques de l’ulcère digestif

Les trois principales approches de la médecine allopathique sont :

  • l’anti-biothérapie pour éliminer H.pylori
  • la prise d’IPP (Inhibiteur de la Pompe à Protons*)
  • les réducteurs d’acide type anti-histaminiques H2

(*) : la Pompe à Protons est le nom donnée à une protéine présente sur les parois de l’estomac. C’est cette protéine qui est responsable de l’acidité de l’estomac.
En plus de ces traitements, des antiacides destinés à protéger les muqueuses pourront être prescrits comme le bismuth sous-salicylate.

Ces traitements sont très utilisés et donnent tous de bons résultats à court terme. Cependant, il ne devraient pas être pris sur des périodes longues. Par exemple, la prise d’IPP ne devrait durer que quelques semaines mais on rencontre régulièrement des personnes qui en prennent depuis des années. Bien sur, tous les traitements allopathiques ont des effets secondaires. Dans le cas de l’IPP, une étude à montré qu’il existait un lien entre l’usage prolongé d’un IPP et une carence en vitamine B12 (1).

Traitements naturels de l’ulcère digestif

Se débarrasser d’H.pylori de façon naturelle n’est certainement pas une chose aisée. Les huiles essentielles et l’homéopathie sont des pistes crédibles. Mais évitez de vous lancer dans l’auto-médication en avalant des huiles essentielles qui peuvent être dangereuses ! On parle également des propriétés de la résine de Lentisque Pistachier qui semble favoriser le renouvellement des cellules de la muqueuse de l’estomac (2)(3).

Voici quelques conseils de base pour atténuer les effets de l’acidité gastriques et installer un terrain favorable à la guérison :

  • Réduire ou stopper la prise d’AINS pour réduire les phénomènes inflammatoires
  • Réduire ou stopper les aliments acidifiants, notamment l’alcool et la cigarette
  • Eviter les aliments qui provoquent des reflux gastriques ou des remontées d’acides (aliments trop riches, trop gras, trop acides, trop épicés)
  • Utiliser les bonnes plantes aromatiques pour aider votre estomac : oignons, ail, gingembre, curcuma sont les plus connues
  • La prise de prébiotiques et de probiotiques pourra certainement être utile. Préférez la version vivante : kéfir, lombucha, miso, poireaux, oignons, ail, chicorée

De toute les façons, il vous sera très utile de prendre soin de votre organisme en cherchant à maintenir un équilibre acido-basique favorable (voir les articles « Le point sur l’équilibre acido-basique du corps » et « Quels sont les aliments acides et les aliments basiques« ).

ph estomac

[sources]
  • (1) JR Lam Proton pump inhibitor and histamine 2 receptor antagonist use and vitamin B12 deficiency. JAMA2013 (310) [Medline]
  • (2)Sotirios Paraschos, Prokopios Magiatis, Sofia Mitakou, Kalliopi Petraki, Antonios Kalliaropoulos, Petros Maragkoudakis, Andreas Mentis, Dionyssios Sgouras, and Alexios-Leandros Skaltsounis, « In Vitro and In Vivo Activities of Chios Mastic Gum Extracts and Constituents against Helicobacter pylori▿ », Antimicrobial Agents and Chemotherapy, vol. 59, no 7,‎ 
  • (3)Huwez FU, Thirlwell D, Mastic Gum kills Helicobacter pylori, New England Journal of Medicine, 339:1946, Dec. 24, 1998
    * Huwez FU, Al-Habbal MJ. Mastic in treatment of benign gastric ulcers. Gastroenterol Jpn 1986;21:273-274
    * Al-Habbal MJ, Al-Habbal Z, Huwez FU. A double-blind controlled clinical trial of mastic and placebo in the treatment of duodenal ulcer. J Clin Exp Pharm Physiol 1984;11:541-4
    * Al-Said MS, Ageel AM, Parmar NS, Tariq M. Evaluation of mastic, a crude drug obtained from Pistacia lentiscus for gastric and duodenal anti-ulcer activity + J Ethnopharmacol 1986;15:271-278

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
error: Contenu protégé !!
x Shield Logo
Ce site est protégé par
The Shield →