Le système digestif, comment ça marche ?

système digestif de l'être humain

Introduction

Plusieurs grands principes président au fonctionnement du système digestif.

  • Un premier principe concerne la production de sécrétions et de stockage par des glandes
  • Un second principe concerne l’assimilation des nutriments
  • Un autre principe s’appelle le péristaltisme. Il concerne le système de « transfert » des matières ingérées.

Avant d’aller plus loin, j’aimerais rappeler que le système digestif commence dans la bouche et fini à l’anus. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article intitulé : « Le voyage fantastique au cœur du système digestif »

1. Aspects secrétions par les glandes

1.1. Les glandes salivaires

• La salive humidifie la nourriture. Elle facilite la mastication et enclenche le processus de digestion
• Les bicarbonates produits par les glandes salivaires maintiennent le pH. En d’autres termes, elle neutralise l’acidité buccale
• L’amylase digère l’amidon. L’amylase est un enzyme digestive secrétée par les glandes salivaires
• Le lysozyme a une action inhibitrice sur les bactéries. Le lysozyme est une protéine que l’on retrouve en haute concentration dans la salive. C’est un antibactérien de premier niveau dans notre bouche

1.2. L’estomac

• Brise les molécules grâce aux enzymes et à l’acide chlorhydrique sécrétées par les glandes gastriques. Parmi ces enzymes, on peut citer : la pepsine, la chymosine et la lipase.

1.3. Le foie

le foie chez l'homme

• Produit de la bile (bile hépatique) qui est un suc digestif
• Transforme le sucre en glycogène pour le stocker

1.4. La vésicule biliaire (pas de sécrétions)

• Stocke et concentre la bile du foie. Le niveau de concentration est de 10 fois par rapport à la bile qui sort du foie

1.5. Le pancréas

• Secrète de l’insuline et du glucagon (hormones)
• Produit du suc digestif, le suc pancréatique qui contient de nombreuses enzymes capables de fragmenter les aliments

1.6. L’intestin grêle

• Produit le suc intestinal par l’intermédiaire des glandes intestinales. Ces glandes sont situées au fond des villosités qui tapissent la surface interne de l’intestin grêle. Les autres appellations de ces glandes intestinales sont : glandes de Lieberkühn ou cryptes de Lieberkühn, du nom d’un anatomiste allemande du 18ème siècle.

2. Aspects assimilation et absorption des nutriments

l'intestin chez l'homme

2.1. Intestin grêle

• Digère les protéines, les glucides et les lipides
• Absorbe les nutriments par contact à travers la cellule « absorbante », appelée entérocyte

2.2. Le gros intestin

• Assurer la réabsorption de l’eau
• Absorbe les nutriments résiduels

3. Aspect transport : le péristaltisme

3.1. Le pharynx

• Permet le passage des aliments vers l’œsophage au cours de la déglutition

3.2. Œsophage

• Permet le transfert de la nourriture du pharynx vers l’estomac. Pendant la déglutition, les parois de l’œsophage vont se resserrer pour pousser les aliments vers l’estomac

3.3. Estomac

• Accueille l’alimentation
• Transfert, de façon régulière et contrôlée, le chyme vers l’intestin grêle

colon chez l'être humain

3.4. Le gros intestin

• Stocke et forme les matières à évacuer
• Transporte ces matières vers « la sortie » !

3.5. Rectum

• Stockage en attente d’évacuation

3.6. Anus

• Evacue les déchets

4. Conclusion

Lorsque l’on commence à comprendre comment tout cela fonctionne, on est vite confronté à nos propres erreurs d’alimentation et de comportement. Par exemple, si « j’oublie » de mâcher correctement, je transfère tout le travail à l’estomac et à l’intestin grêle, qui ne sont pas fait pour cela ! C’est pourquoi on retrouve régulièrement dans les selles des aliments complets type grains de maïs !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
error: Contenu protégé !!