Psychologie : la thérapie brève, qu’est-ce que c’est ?

thérapie brève et naturopathie

En naturopathie rénovée, l’aspect psychologique et la prise en compte des émotions et des sentiments  sont essentiels.

Même si nous ne sommes pas des psychologues, nous nous intéressons forcément à tout ce qui tourne autour de la santé mentale de nos patients. Et aujourd’hui, je voudrais vous parler de la thérapie brève, qui peut aider à se rééquilibrer lors de moments difficiles de la vie.

Thérapie brève : définition

Comme son nom l’indique, la thérapie brève se différencie bien de la psychanalyse ou de la psychothérapie par sa limitation dans le temps. En général, elle ne dure pas plus de 10 séances et souvent 2 ou 3 sessions suffisent.

On va chercher à traiter un problème concret en se focalisant sur le « comment » plutôt que sur le « pourquoi ». Cela veut dire qu’on ne cherche pas forcément les causes du déséquilibre, même si elles sont parfois abordées, mais des solutions concrètes pour le résoudre.

thérapie brève pour quelle pathologie problème

C’est pourquoi elles sont adaptées à des troubles qui peuvent être rapidement résolus ou simplement « surmontés ». Dans le cas de pathologies plus lourdes ou de traumatismes nécessitant une compréhension globale de l’histoire de la personne, la psychiatrie ou la psychothérapie seront toujours plus indiquées.

Dans quels cas la thérapie brève est-elle appropriée ?

En général, on vient suivre une thérapie brève dans le cadre de troubles du comportement plus ou moins marqués, par exemple :

  • De l’anxiété ou de l’angoisse ;
  • Des TOCs légers ;
  • Des phobies ;
  • Une mauvaise gestion de ses émotions ;
  • Une mauvaise confiance en soi ;
  • Etc.

Si vous ne savez pas quel type de thérapie vous devez suivre, parlez-en avec votre médecin ou votre naturopathe. Il vous orientera vers un professionnel, psychiatre ou psychothérapeute qui pourra vous dire si la thérapie brève est adaptée.

Les différents types de thérapies brèves

Selon le problème que l’on veut résoudre, il faudra choisir entre différentes techniques de thérapies brèves.

les différents types de thérapies brèves

L’hypnose ericksonnienne par exemple permet d’accéder à l’inconscient pour que le patient puisse puiser dedans les ressources dont il a besoin. Elle est particulièrement efficace sur les troubles de l’anxiété ou ceux liés à des dépendances.

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) quant à elle mettent l’accent sur l’acquisition de nouveaux comportements qui viendront remplacer des comportements anciens. Elle marche particulièrement bien dans la gestion des émotions ou les troubles obsessionnels compulsifs.

Les thérapies corporelles sont aussi indiquées pour les personnes stressées ou angoissées. Elles permettent, en relâchant le corps, de relâcher l’esprit. Une pratique très, très proche de celle de la naturopathie.

Enfin, la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) est efficace pour développer ses capacités mentales et apprendre à communiquer efficacement avec les autres. Une technique à aborder dans le cadre de gros problèmes relationnels par exemple.

La liste est non exhaustive car il existe d’autres techniques de thérapies brèves. Là encore, demandez conseil lors de votre première séance. Et si l’une de ces techniques ne fonctionne pas, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas résoudre vos problèmes. Chaque personne est différente et il faut parfois essayer plusieurs fois avant de trouver la thérapie brève qui nous correspond.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
error: Contenu protégé !!