Hémorroïdes, 1 Français sur 4 touché

grenouille lisant sur des toilettes

Une étude parue le 1er février 2017 (Garg P – Singh P) préconise l’utilisation d’une technique simple pour éviter l’apparition d’hémorroïdes.

Comment apparaissent les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes apparaissent lorsque trois facteurs sont réunis :

Ces facteurs sont responsables du développement d’hémorroïdes, de l’apparition de nouvelles ou de saignements.

Comment améliorer la situation ?

Cette situation peut être améliorée par une technique dénommée TONE :

  • T pour « Three minutes defecation » – ce qui veut dire : « 3 minutes sur le trône… ! »
  • O pour « Once a day defecation » – Couronnement du roi sur son trône 1 fois par jour !
  • N pour « No straining during passing motions » que je traduirai par « ne pas forcer pour faire sortir ! « 
  • E pour « Enough fiber» – des fibres en quantité suffisante.

Cela a l’air très simple à mettre en pratique :

  • éviter de terminer votre niveau de jeu sur smartphone pendant la « séance » ou de finir votre grille de mots croisés
  • essayez de vous régler comme du papier à musique. En fait, il faut être à l’écoute de son corps…
  • détendez-vous pour passer ce moment qui peut être… agréable ( ?)
  • et mangez des fibres.

Spécial fibres !

Pour les fibres, je préconise bien sur celles trouvées dans l’alimentation, en voici une liste simple :

  • artichaut, lentilles, haricot rouge ou blanc, salsifis, pois chiche, cacahuète, groseille, haricot blanc cuit, salsifis, olives
  • dates, noisettes, cassis, amandes, figues
  • pain complet (ou semi-complet).

Sachant qu’un trop plein de fibres peut également vous irriter la muqueuse intestinale. Soyez donc prudent avec le pain complet par exemple.

J’ajouterai à cette liste le chocolat noir à 70 % de cacao (riche en fibres), histoire de ne pas se culpabiliser à outrance quand on fait un effort sur l’alimentation.

Bon, comme personne n’a envie de passer son temps à manger des haricots blancs et des salsifis, je préconise également des fibres en apports extérieurs : 3-4 cuillères à soupe par jour, soit 30 grammes de psyllium (plantain des Indes) vous permettront à coup sur de réguler votre transit intestinal.

psyllium ou plantain des Indes

Conclusion

L’amélioration des troubles hémorroïdaires est un enjeu pour 1 Français sur 4. Ces troubles provoquent des douleurs, des saignements et parfois la nécessité de se faire opérer. La solution du psyllium peut être tentée en première approche pour réguler le transit.

Et toujours le même conseil, consultez votre naturopathe (et/ou votre médecin !).

Frédéric LESAULNIER 30 Articles
Frédéric est passionné par la nutrition et la santé, il partage avec vous ses connaissances et son expérience pour vous permettre de garder la forme... et les formes !

Commentaires

error: Contenu protégé !!