Les bienfaits de la Renouée du Japon

La Renouée du Japon

Présentation

La renouée du Japon (Fallopia japonica) est une plante vivace de la famille des Polygonaceae originaire d’Asie centrale.

Elle est cultivée en Asie pour ses vertus médicinales. En Europe, elle est devenue un vrai problème en raison de sa facilité à se développer de façon anarchique. Elle est tellement invasive qu’elle a été mentionnée par l’Union Internationale pour la conservation de la nature comme une plante préoccupante.

Usages alimentaires et médicinaux

C’est principalement en Chine et au Japon que la Renouée est consommée crue ou cuite. Ces jeunes pousses ressemblent fort à du bambou et peuvent être facilement mâchées.

Les jeunes feuilles peuvent être broyées fraiches pour stopper les saignements et calmer la douleur. D’ailleurs, le nom de la plante en japonais est itadori qui signifie « ôte-douleur ».

En Chine, les racines sont également utilisées après dessiccation et possède les propriétés suivantes :

  • Digestive
  • Diurétique
  • Antipyrétique (qui fait diminuer la fièvre)
  • Hypotensive
  • Anti-cancer
  • Anti-leucorrhée (qui permet de diminuer les pertes vaginales)
  • Anti-douleur
  • Anti-diarrhéique

La liste est donc assez longue.

En Europe et notamment en France, on a découvert la renouée du Japon en raison de sa richesse en resvératrol, une hormone végétale que la plante développe pour ses mécanismes de défense et ses propriétés anti-âge.

Resvératrol, c’est le nom barbare qu’il (ne) faut (pas) retenir et qui pourrait être un des secrets de la longévité. Cette hormone fait partie de la famille des polyphénols dont on connait aujourd’hui les effets bénéfiques sur la santé.

Saviez-vous que c’est le resvératrol du vin qui est responsable de son effet cardioprotecteur grâce à sa capacité à diminuer le mauvais cholestérol, le LDL ?

Le médecin cardiologue français, Michel de Lorgeril, est l’auteur du livre « Alcool, vin et santé » (Editions Alpen), dans lequel il explique comment une consommation modérée de vin permet de diminuer les maladies cardiovasculaires et peut augmenter l’espérance de vie.

Les polyphénols sont présents dans les fruits rouges, le chocolat, le café, les agrumes, le thé vert, les pommes, les oignons et… le vin rouge !

verre-de-vin-naturosympathie

Le Resvératrol dans les compléments alimentaires

L’industrie a bien compris l’intérêt de cette hormone végétale qui est souvent présentée comme un des secrets de la longévité. On la trouve donc dans de nombreux compléments alimentaires, en version unique où associée à d’autres composants.

En naturopathie, on va essentiellement faire appel au resvératrol pour :

  • ralentir le vieillissement cellulaire en complément de nouvelles habitudes alimentaires (équilibre acido-basique)
  • normaliser les phénomènes inflammatoires impliqués dans le processus de vieillissement

Conclusion

Buvez du bon vin ou faites une cure de Renouée du Japon une fois par an ! (En ce qui me concerne, le choix est fait… !!!).

Le choix de la Rédac’

( cliquez sur les photos pour commander)

Resvératrol dans la Renouée du Japon

Royal Jeunesse du Laboratoire La Royale

[Sources]
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Renou%C3%A9e_du_Japon#Utilisations
  • de Lorgeril M, Salen P, Guiraud A, de Leiris J, Boucher F. Resveratrol and non-ethanolic components of wine in experimental cardiology. Nutr Metab Cardiovasc Dis 2003 Apr ;13(2):100-3.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
x Shield Logo
Ce site est protégé par
The Shield →