Les merveilleux bienfaits du Psyllium blond

psyllium blond également appelé ispaghul

Définition du psyllium blond

Le psyllium blond est une variété de plantain. Le plantain est une plante très commune que l’on trouve partout en France, en forêts, sur tous nos chemins et souvent en ville.

Plantain lancéolé
Le psyllium blond est la variété dite « plantain des Indes » (Plantago ovata), également appelée ispaghul.

Fleur de psyllium blond également appelé ispaghul
Le psyllium est le nom spécifiquement donné à la graine de la plante. On parle également de tégument de la graine (enveloppe).

Composition

Le psyllium est un agent de charge, cela veut dire qu’il est non-assimilable par l’organisme. Il est composé de substances végétales, les mucilages, qui gonflent au contact de l’eau en prenant l’aspect d’une gelée épaisse.

Il ne contient ni acides gras, ni sodium, ni glucides.

Ce sont des uniquement des fibres, tout simplement !

Les bienfaits du psyllium

Le psyllium va maintenir un taux de fibres important dans l’intestin et le colon et va permettre de rééquilibrer la qualité bactériologique du microbiote. Ce qui est étonnant avec cette plante, c’est qu’elle permet à la fois de réguler les diarrhées, mais aussi de favoriser le transit en cas de constipation. On dit que c’est un régulateur de la fonction intestinale.

Parmi ces autres utilisations, on trouve :

  • La diverticulose
  • Le cholestérol élevé
  • La maladie du côlon irritable
  • Les triglycérides élevés
  • La perte de poids
  • L’obésité
  • La dysenterie amibienne
  • Le diabète non-insulino dépendant (type 2)
  • Les maladies cardio-vasculaires
  • Toutes les maladies dont la constipation est une conséquence
  • Les hémorroïdes

Bref, c’est un produit magique, dont l’OMS – Organisation Mondiale de la Santé – a déclaré l’utilité pour restaurer la constipation et le fonctionnement du transit intestinal (voir dernier paragraphe).

Comment prendre le psyllium ?

Sa prise est très simple.

Il suffit d’en mettre dans un grand verre d’eau, de mélanger et de boire. Puis de reboire immédiatement après pour bien permettre au « gel » de descendre. Si vous attendez trop avant de le boire, il va se transformer en une gelée vraiment épaisse et il vous faudra rajouter de l’eau. Il a peu de goût et c’est simplement la consistance qui peut vous gêner. Cependant, si ce goût vous gêne, n’hésitez pas à le prendre dans un jus de fruit ou même une soupe. Savez-vous qu’il existe des recettes de pain ou de dessert au psyllium ?

Voici la « gelée » de psyllium, une fois hydratée :

 Psyllium hydraté

Vous pouvez commencer à en prendre avec une dose minimale. Par exemple, faite une cure de 1 cuillère à café pendant 3 jours. Si ça vous convient, continuer la cure avec le même dosage en renouvelant la prise 2 à 3 fois par jour. Pour aller plus loin, en cas de constipation bien installée, n’hésitez pas à passer à 1 cuillère à soupe, 2 à 3 fois par jour.

Le psyllium n’est ni un médicament, ni un complément alimentaire. A ce jour, il n’y a pas de cas connu « d’overdose » de psyllium ! A vous de trouver le bon dosage pour retrouver votre équilibre intestinal.

Quelques synthèses de parutions concernant le psyllium

  • En 1998, une commission du ministère de la santé allemand a reconnu l’intérêt de « l’usage du psyllium dans le traitement de la constipation chronique et du côlon irritable »
  • En 1999, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a indiqué que le psyllium était un « laxatif capable de restaurer et maintenir un transit régulier lors de constipation chronique ». L’OMS a également mentionné que « l’usage ponctuel du psyllium sur le traitement symptomatique des diarrhées de diverses origines » était également bien établi
  • En 2005, l’Agence Européenne du Médicament a considéré comme « bien établi, l’usage des graines de psyllium pour le traitement de la constipation.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
error: Contenu protégé !!