La pneumologie en naturopathie, c’est quoi ?

pneumologie bol d'air jacquier

Et si je vous parlais de l’Art de respirer ? Vous me diriez peut-être que respirer est naturel, que chaque seconde nous prenons une inspiration sans même y penser !

Justement, la naturopathie s’intéresse à ce besoin essentiel. C’est la technique appelée pneumologie. Parce qu’il y a différentes manières de prendre son souffle et parce que la qualité de l’air que nous respirons à une influence directe sur la santé de chacune de nos cellules.

Pourquoi est-ce important de bien respirer ?

Si l’on peut demander aux gens de manger moins gras et moins sucré, on ne peut malheureusement pas leur conseiller de respirer moins pollué ! Et c’est dommage car la qualité de l’air que l’on respire influe sur notre santé de façon globale et nos vies sédentaires en ville ne vont pas forcément dans le bon sens.

La pollution est la première incriminée dans le phénomène d’hypoxie, quand nos cellules manquent d’oxygène. Celle-ci entraîne des modifications d’humeur, des capacités d’attention, de la mémoire mais aussi un affaiblissement physique générale.

Dans ce cas, il faut agir, réoxygéner doucement notre corps pour redonner un peu de souffle à nos poumons.

La naturopathie et les techniques utilisées en pneumologie

Le bol d’air Jacquier

C’est sans doute la technique de naturopathie la plus connue. Il s’agit d’un appareil qui utilise la résine de pin comme super-assimilateur d’oxygène. Il ne s’agit pas de respirer plus d’oxygène mais de se servir de ce transmetteur naturel pour que l’organisme l’absorbe mieux.

L’utilisation est simple puisqu’on respire juste dans l’appareil pendant 3 à 10 minutes. Cette routine journalière permet de mieux oxygéner le corps pour préserver ses facultés cérébrales et revitaliser l’organisme.

Les gymnastiques respiratoires et le yoga

Les gymnastiques respiratoires permettent de se recentrer sur l’amplitude de la respiration. Ainsi, vous faites travailler les muscles qui entourent vos poumons pour aller vers une respiration profonde, par le ventre, alors que de plus en plus de personnes ont une respiration superficielle, par le thorax. Pour pratiquer ce type d’exercice, demandez conseil à votre naturopathe !

Le yoga et plus précisément l’Hatha Yoga permet également de se concentrer sur la respiration ventrale à travers une série de position. Il réapprend aussi à respirer par le nez et non par la bouche !

L’exercice physique dans un environnement sain

Enfin, une des meilleures techniques de pneumologie est sans doute de faire de l’exercice modéré, en faisant attention à adopter une respiration profonde. Mais pas n’importe où ! La ville par exemple n’est pas un cadre idéale pour s’oxygéner car l’air y est trop pollué.

Si vous le pouvez, préférez faire une randonnée en forêt ou en montagne, loin des grandes agglomérations et des axes routiers.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
error: Contenu protégé !!
x Shield Logo
Ce site est protégé par
The Shield →